Fiche membre

CRIC - OCCN

Avenue Adolphe Buyl 87
1050 Bruxelles
Voir sur la carte

+32 2 626 89 20

+32 2 648 51 20

Domaine d'intervention :

Le CRIC-OCCN a été créé en 1926 pour répondre aux besoins de l’industrie du ciment en matière de recherches. En 1959, il devient un centre de recherche fédéral de type De Groote. En 1994, il devient également le Centre de Recherches du béton prêt à l’emploi


Au fil du temps, le CRIC-OCCN a développé de nombreux services pour assister et conseiller toutes les personnes concernées par le ciment, le mortier, le béton et leurs constituants.

Description de l'activité :

Les analyses sur ciment, laitier, cendres volantes, adjuvants, liants hydrauliques et béton, éléments de maçonnerie ainsi que l’analyse des dégradations constituent les principales activités du laboratoire d’essais. Trois types d’essais sont mis à votre disposition : les essais sous accréditation du SPF Economie (BELAC 023 Test), les essais non accrédités et les essais « sur mesure » en fonction d’un problème spécifique. Grâce à notre laboratoire mobile, nous pouvons venir prélever des échantillons directement sur chantier, pour ensuite les analyser et les tester dans notre laboratoire (essais chimiques ou mécaniques). En fonction des résultats d’analyse, vous pourrez ainsi choisir la meilleure stratégie de rénovation.
Une difficulté pour choisir le bon matériau de construction ? N’hésitez pas à nous contacter ! Nous mettons nos connaissances à votre service.
Notre accréditation confirme la compétence et la qualité de notre laboratoire.

En tant qu’opérateur sectoriel, nous garantissons l’organisation des Commissions de normalisation belges. Sur le plan international, nous sommes actifs dans la coordination de quelques groupes techniques nationaux et internationaux.
Le CRIC-OCCN a également un rôle informatif en matière de normes pour le béton et leurs constituants (= rôle d’Antenne-Normes).

Le centre est actif dans la recherche autour des aspects de durabilité du béton. Ainsi, de nouvelles sortes de ciment menant à une réduction de l’émission de CO2, la valorisation de l’eau de rinçage des malaxeurs à béton, l’utilisation de cendres volantes et de mâchefers dans le béton et la diminution des dégradations précoces du béton dues au gel ou aux réactions alcali-granulats sont autant de sujets de recherche entrés en ligne de compte ces dernières années.

En images :

Retour aux résultats

Nos partenaires