NEWS

Valoriser les déchets : une activité créatrice d’emploi dans le secteur de la construction

07-05-18

Lancée en septembre 2017, une première formation d’ouvriers spécialisés dans la valorisation et la gestion des déchets a séduit une première entreprise de construction.

Les entreprise Jacques Delens ont en effet engagé leur premier « valoriste » dans le cadre d’un objectif ambitieux : atteindre le zéro déchet sur ses chantiers d’ici 3 ans. Cet engagement représente un premier pas positif dans la transformation de l’économie bruxelloise vers une économie circulaire où les déchets deviennent des ressources.

Après une première période de stage concluante, les entreprises Jacques Delens, actives dans le secteur de la construction, ont décidé d’engager leur premier valoriste. Cet ouvrier est chargé de conscientiser ses collègues à mieux gérer les déchets, à les évacuer rapidement vers les containers, à s’assurer que le tri soit optimal en orientant les déchets vers des entreprises de récupération de matériaux quand c’est possible.

Pour Damien Magerat, administrateur délégué des entreprises Jacques Delens, « Un valoriste interne peut permettre de réaliser des économies pour nos plus gros chantiers. Ce premier engagement est un test pour notre entreprise puisque nous souhaitons atteindre le zéro déchet sur nos chantiers d’ici trois ans ! »

En septembre dernier, une première formation de valoriste a été lancée à l’initiative de la fédération RESSOURCES , le soutien financier de l’administration Bruxelles Environnement et la mise en œuvre de la mission locale de Forest et Bruxelles-Formation : une douzaine de stagiaires sélectionnés parmi 60 candidats ont pu visiter sur le terrain des entreprises privées classiques ou des entreprises d’économie sociale du secteur du réemploi ou du recyclage et suivre une formation de trois mois pour acquérir des compétences comme collecter sans les abîmer des biens destinés à la réutilisation ou au recyclage, les trier, les nettoyer ou les réparer, le cas échéant, et les démanteler. Cette formation a ciblé la récupération des déchets verts, des déchets de construction, du textile, de l’électroménager, de l’informatique, du bois, du mobilier, des objets de brocante et des livres.

Pour Virginie Detienne, adjointe de Direction, en charge du projet chez RESSOURCES, la fédération francophone des entreprises d’économie sociale actives dans la réduction des déchets :

« Cette expérience pilote de formation de valoriste généraliste lancé par RESSOURCES en 2014, coordonnée avec Bruxelles Environnement et mise en place par la Mission Locale de Forest et Bruxelles Formation est l’aboutissement d’un long processus de reconnaissance des compétences de ce métier d’avenir. D’autres formations de ce type seront organisées en 2019 en Région bruxelloise, dans le cadre du PREC, le programme régional d’Economie circulaire ».

Pour Bruxelles Environnement, « améliorer la gestion des déchets de construction est important puisque le secteur de la construction produirait à l’heure actuelle autour de 650 000 tonnes de déchets par an. 75 à 80 % de ces déchets sont aujourd’hui triés mais ce résultat assez positif signifie cependant qu’il resterait annuellement près de 150 000 tonnes de déchets de chantiers non triés, une quantité importante à l’échelle de la Région. »

Source : Bruxelles Environnement

Nos partenaires