NEWS

5 conseils de base pour une gestion simple et efficace de l'eau dans les bâtiments

17-12-20

Veille

La Belgique n’est pas épargnée, contrairement aux idées reçues, par la question de la rareté des ressources en eau sur son territoire. Les mesures qui visent à lutter contre cette pénurie d’eau paraissent désormais indispensables, et peuvent s’appliquer dans divers secteurs. A ce sujet, l'Union Européenne a récemment identifié le secteur du bâtiment comme un acteur clé dans la lutte contre l'épuisement des ressources en eau. Apprendre à gérer et maîtriser la consommation de l’eau dans les bâtiments non résidentiels par exemple devient crucial. Nombreuses sont les solutions pour apprendre à maîtriser sa consommation au jour le jour. Il reste néanmoins un risque latent moins connu ou visible : les fuites d’eau. On estime en effet qu’un bâtiment sur trois présente des fuites coûteuses chaque année.

1. Faire un inventaire

Il est indispensable en premier lieu de réaliser un inventaire de tous les compteurs d’eau de votre parc immobilier et d’y associer dans un fichier toutes vos factures. Vous pouvez dans un second temps réaliser une estimation de votre consommation de litres d’eau par jour et par personne. Il est alors possible de détecter une fuite en analysant la différence de consommation d’un mois à l’autre. Attention, le débit de fuite doit être très important pour engendrer une variation suffisante.

2. Analyse en période d'inoccupation

Si vous suspectez une fuite dans votre bâtiment, il est possible d’effectuer une lecture nocturne de votre index. Si votre bâtiment n’est pas occupé la nuit, il vous suffit de relever l’index le soir et le matin. Vous pourrez en déduire le nombre de litres d’eau par heure que la fuite émet. Néanmoins, cette méthode ne marche que dans les bâtiments inoccupés la nuit. Il est enfin possible de faire appel à des logiciels de détection des fuites qui vous alertent dès qu’une consommation anormale d’eau est repérée. Vous pouvez pour cela faire appel à Shayp, notre solution de monitoring de la consommation d’eau. Notre boîtier connecté à des algorithmes de machine learning permet de détecter en moins d’une heure la moindre fuite et d’alerter immédiatement les équipes de maintenance pour un gain de temps et d’argent !

3. Recherche des fuites d’eau

Enfin, il devient nécessaire de prévenir votre équipe de maintenance afin qu’elle localise et répare la fuite. Si après plusieurs jours la fuite n’est toujours pas réparée ni localisée, il sera nécessaire de faire appel à un plombier. Si lui non plus n’y parvient pas, faites appel à des spécialistes de la détection de fuites qui sauront en quelques heures en trouver la source.

4. Maintenir un historique complet du bâtiment

Gardez une trace de toutes vos interventions avec le nombre de litres d’eau consommés avant et après intervention. Vous pourrez rendre compte de l’argent économisé et attester de l’efficacité des réparations qui ont eu lieu. En cas de changement des équipes de gestion, il est également important de garder une cartographie et un historique.

5. Petites optimisations qui peuvent rapporter gros

Au-delà de ces méthodes de détection des fuites, il existe d’autres actions qui vous permettront de réduire votre consommation d’eau sur le long terme. Entre autres, le remplacement de toilettes anciennes qui engendrent très facilement des petites fuites coûteuses, l’installation de robinets à poussoir qui permettent d’éviter les oublis de fermeture de robinets, sans oublier les campagnes de prévention qui peuvent réduire la consommation d’eau d’un bâtiment de 10%.

Auteur: Alex McCormack, CEO chez Shayp

Source: EEA, 2009, Water resources across Europe - confronting water scarcity and drought

Illustrations: ©SHAYP

Lisez aussi : Entreprendre à moindre risque?HPE-L'accompagnement à l'usage, Le Biome UrbainBrugeotool, une application au service des métiers de la géothermie à Bruxelles 

Nos partenaires