NEWS

Le groupe technique en acoustique : pour des logements bruxellois plus calmes…

25-03-19

Veille

Plus de deux plaintes sur trois que reçoit Bruxelles Environnement concernent des nuisances sonores. Homegrade reçoit quotidiennement des demandes de bruxellois à la recherche de solutions pour se protéger du bruit du voisinage.

Le groupe technique en acoustique a été constitué en 2014 à l’initiative du CDR Construction pour permettre la mise en commun de matériel, de méthodes, d’expérience et de connaissances dans le domaine de l’acoustique du bâtiment.

Soutenu par Bruxelles Environnement, il réunit des représentants du CSTC et de la Confédération Construction qui sont en contact avec les entrepreneurs, de Homegrade qui rencontre les particuliers et de l’Ecam qui forme des ingénieurs. Le CDR Construction assure le relais vers les corps de métier. Deux acousticiens indépendants complètent le groupe et lui apportent leur expertise.

Le groupe s’est donné pour objectif de développer l’acoustique en Région de Bruxelles-Capitale au même titre que la thermique. Pour y parvenir, il développe des méthodes et du matériel d’apprentissage de l’acoustique destinés à un public varié, notamment :

  • Un dépliant servant d’aide-mémoire aux corps de métier ayant suivi une formation en isolation acoustique
  • Une maquette qui permet de démontrer en grandeur réelle les techniques d’isolation acoustique décrites dans le Code de bonnes pratiques élaboré par Homegrade et publié par Bruxelles Environnement
  • Une cabine, inaugurée début 2019 dans les locaux du VDAB, permettant aux formateurs en ventilation mécanique dans le résidentiel de démontrer les problèmes de bruit engendrés par ces techniques et les solutions qu’on peut y apporter.

Le groupe a mis sur pied un projet pilote dont l’objectif principal est de guider des particuliers et leurs entrepreneurs pour améliorer les performances acoustiques de leur logement en région de Bruxelles-Capitale – (vidéo explicative)

Après la sélection d’un binôme entrepreneur-maître de l’ouvrage, les experts du groupe visitent le logement pour analyser les besoins de l’occupant et effectuent selon les normes une série de mesures de bruit avant travaux. Ils choisissent ensuite avec l’entrepreneur et le client la solution technique la plus pertinente en fonction de l’objectif d’amélioration et du budget.

Les équipes de l’entrepreneur reçoivent un coaching pratique sur chantier. A la fin des travaux, les experts du groupe prennent de nouvelles mesures de bruit qu’ils comparent aux mesures initiales afin de quantifier les améliorations acoustiques.

Ces données sont rentrées dans une base de données qui permet de chiffrer et comparer les performances acoustiques in situ de solutions techniques mises en œuvre, ce qui comble une grande lacune dans le secteur qui se base habituellement sur des mesures en laboratoire, dans des conditions idéales qui diffèrent de la réalité du bâti bruxellois.

Toutes les parties tirent profit de cette démarche : le client a la garantie que la meilleure solution sera adoptée et que les travaux seront exécutés correctement, l’entrepreneur est formé gratuitement et ses hommes sont motivés par les mesures de bruit avant et après travaux, et le groupe technique récolte des informations précieuses. La base de données du projet pilote permettra de faire ressortir les solutions les plus adaptées aux différentes typologies bruxelloises.

Les particuliers intéressés par la démarche sont invités à s’adresser à Homegrade, les entrepreneurs à la Confédération Construction de Bruxelles-Capitale.

Auteur : Sophie Mersch, Homegrade

Légende photo : Mesures de bruit sur chantier

Liens :

Lisez aussiConstruction circulaire : Quelle est la recette idéale ?Open innovation : Construisons ensemble les innovations de demainLe réemploi, un avenir prometteur ?Un couteau suisse pour la rénovation des logements ?

Nos partenaires